ACCUEILMENU CRENEAU

MODE IMPRESSION

LOI DU CRENEAU DEFENSIF

Section 5

Synthèse d'une méthode rationnelle d'évaluation défensive

5 - 1 / - Les bases fondamentales de la méthode .

5 - 1 - 1 / - La loi générale du créneau défensif à l'atout .

Si on appelle C  le créneau total de base offert par le camp déclarant aux levées d'honneur du camp de la défense, et A    le nombre total d'atouts détenu par le camp déclarant, cette Loi générale s'exprime par l'équation simple :

Donne F ( 1 )

Ce créneau total  C  se subdivise en 2 sous-créneaux :

1° - Le sous-créneau dit d'atout, qui est égal au nombre d'atouts détenu par la  main du camp de la défense la mieux nantie en atout .

2° - Le sous-créneau dit d'anticolore, qui est le nombre total de cartes offert sans coupe possible par le camp déclarant, aux levées d'honneurs immédiates ou rapides du camp de la défense, dans l'ensemble des 3 couleurs autres que l'atout du déclarant  .

5 - 1 - 2 / - La valeur défensive de base théorique .

Lorsque le créneau défensif de base est régulier et la distribution générale de la donne équilibrée et homogène, la valeur défensive de base VD obéit sans correctif à la formule remarquablement simple :

VD = C x 0,50

5 - 2 / - Les correctifs algébriques de la VD de base .

Les correctifs spécifiques de la VD de base seront fondés sur 3 grands critères :

1° - La donne est déséquilibrée : La force d'honneur respective des 2 camps s'écarte de l'équilibre à peu près équitable de 19 à 21 PH dans chaque camp .

2° - La donne est irrégulière : Le créneau défensif comporte au moins une couleur très courte singleton ou chicane, que ce soit dans le sous-créneau d'anticolore ou dans le sous-créneau d'atout .

3° - La donne n'est pas homogène : La distribution quantitative et qualitative des forces d'honneurs dans les couleurs en fonction de leur longueur, n'est pas conforme aux probabilités majoritaires les plus normales .

5 - 2 - 1 / - Correctifs au titre du déséquilibre des forces d'honneurs

Force H du camp défensif Correctif sur VD de base
19 21 PH Aucun
22/23 PH + 1 levée
24/25 PH + 2 levées
26/27 PH + 3 levées
28/29 PH + 4 levées
30/31 PH + 5 levées
17/18 PH - 1 levée
15/16 PH - 2 levées
13/14 PH - 3 levées
11/12 PH - 4 levées
9/10 PH - 5 levées

5 - 2 - 2 / - Correctifs au titre d'un créneau défensif irrégulier .

A / - Le sous-créneau d'anticolore est irrégulier

Type d'irrégularité Correctif sur VD de base
Un singleton Une chicane
- 0,5 à - 1 levée * - 1,50 à -2 levées *

* NB : Le correctif est en principe maximal lorsque la courte du déclarant lui procure des levées de coupe "en allonge"qui ne se substituent pas aux levées de longueur normales de la main la plus longue en atouts . Il est minimal dans le cas contraire .

B / - Le sous-créneau d'atout est irrégulier

Partage des atouts en défense Correctif sur VD *
6 / 0 + 2 levées
5 / 0 ou 5 / 1 + 1 levée
4 / 0, 4 / 1 ou 4 / 2 + 0,50 levée
Autres patages Aucun

* Ces correctifs ne tiennent compte que de la seule longueur d'atout de la main défensive la mieux pourvue, supposée dépourvue d'honneurs comptabilisés (As, Roi, Dame, Valet) . Les plus-values supplémentaires dues à la présence d'un ou plusieurs honneurs seront précisées plus loin.

5 - 2 - 3 / - Correctifs au titre d'une distribution d'honneurs hétérogène dans une couleur de l'anticolore du déclarant  .

A / - Hétérogénéité quantitative positive pour le camp défensif

Longueur couleur défense
Nombre normal d'honneurs en levées Correctif pour 2 honneurs en levées Correctif pour 3 honneurs en levées Correctif pour 4 honneurs en levées
2 cartes 0 ou 1 + 1 Impossible Impossible
3 cartes 1 + 0,75 + 1,50 Impossible
4 cartes 1 + 0,75 + 1,50 +2,50
5 cartes 1 ou 2 + 0,75 + 1,50 + 1,75

Remarques : Les plus-values indiquées sont des moyennes mathématiques arrondies qui  ne sont valables que si les honneurs sont concentrés dans une seule main du camp défensif, et donc visibles pour l'évaluateur, et convenablement "gardés " .

* Les plus-values moyennes indiquées ci-dessus pour des couleurs très courtes de la défense ne comptant que 2 ou 3 cartes sont plus théoriques que pratiques, car en pareils cas, elles ne seront effectives que si les honneurs détenus sont rapides ( As ou Roi ).

B / - Hétérogénéité quantitative négative pour le camp défensif

Longueur couleur défense Nombre normal d'honneurs en levées Correctif pour 2 honneurs en levées Correctif pour 3 honneurs en levées Correctif pour 4 honneurs en levées
6 cartes 1,54 # 1,28 Aucun Aucun - 0,75
7 cartes 2,15 # 1,80 Aucun Aucun - 0,75
8 cartes 2,46 : - 0,33 Aucun - 0,75 - 1,75
9 cartes 2,77 : - 1 - 0,33 - 1 - 2
10cartes 3,07 : - - 1 - 2 - 3

Les moins-values indiquées sont également des moyennes mathématiques arrondies qui ne concernent qu'une couleur d'anticolore du déclarant . Mais il faudra tenir compte de la qualité des honneurs surnuméraires . Avec les grandes longueurs de 9 et 10 cartes, seul l'As aura quelque valeur tangible, tandis que les autres honneurs, y compris le Roi, auront quasiment une valeur nulle . Ces moins-values s'appliquent à la VD de base.

Remarque très importante :

Tous les correctifs indiqués dans les Tableaux A et B ci-dessus, tiennent partiellement compte des risques de singleton ou de chicane dans la couleur d'anticolore du déclarant qui est en cause .

Dés lors, si les correctifs liés à l'hétérogénéité de la distribution honneur sont possibles, alors que les irrégularités d'anticolore sont indécelables, il faudra limiter les correctifs d'irrégularité à - 0,50 levée pour un singleton, et à - 1,50 levée pour une chicane .

En revanche, si les les correctifs liés à l'irrégularité de l'anticolore sont présumables, alors que ceux liés à l'hétérogénéité de la distribution honneur sont indécelables, il conviendra de compter au titre de l'irrégularité de l'anticolore du déclarant, - 1 levée pour un singleton fortement présumé et de - 2 levées pour une chicane fortement présumée .

En effet, faire la sommation systématique de ces 2 types de correctifs sans tenir compte de ce qui précède, risquerait de faire commettre une erreur de l'ordre de la demi levée .

5 - 2 - 4 / - Hétérogénéité défensive à la couleur d'atout du déclarant.

Nombre d'atouts en défense Nombre normal d'honneurs en levées Correctif pour 2 honneurs en levées Correctif pour 3 honneurs en levées Correctif pour 4 honneurs en levées
3 cartes 0,92 h # 1 + 0,50 + 1,50 Impossible
4 cartes 1,23 h # 1 + 0,50 + 1,25 + 1,25
5 cartes 1,54 h # 1,25 + 0,33 + 1 + 2
6 cartes 1,54 h # 1,25 + 0,33 + 1 + 2

NB : Nous avons négligé le cas de 2 cartes d'atout où seuls l'As et le Roi peuvent avoir une valeur de correction positive, l'As toujours, le Roi sous condition d'être second et favorablement placé.

Les correctifs positifs indiqués dans ce Tableau pour la possession de 2 ou 3 honneurs, supposent évidemment que ces honneurs soient normalement gardés, mais elles sont valables quelle que soit la nature des honneurs d'atout détenus, qu'ils soient rapides ou lents.

5 - 3 / - Les facteurs annexes .

5 - 3 - 1 / - Position géographique des honneurs défensifs .

Théoriquement, un honneur défensif normalement gardé et favorablement positionné mériterait un correctif de + 0,50 levée, et défavorablement positionné, un correctif inverse de - 0,50 levée .

Mais en pratique, les présomptions à cet égard sont très aléatoires, à telle enseigne que ce genre de correctifs exigera une quasi certitude pour être appliqué valablement .

5 - 3 - 2 / - La possession de l'As d'atout , mérite un correctif de + 0,50 levée .

Presque toujours en effet, il procure un avantage stratégique à la défense en compliquant la tâche du déclarant qui est obligé de céder la main pour assurer dans un second temps seulement la purge complète des atouts .

D'autre part, cet honneur clef permettra souvent de promouvoir une levée de coupe à la défense, notamment dans le cas où le partenaire aura entamé dans un singleton .

5 - 3 - 3 / - Revalorisation des honneurs d'atout intermédiaires ( R, D et V ) .

Lorsque ces honneurs d'atout intermédiaires sont convenablement gardés, ils méritent un correctif de + 0,50 levée par honneur , pour des raisons analogues à celles évoquées au point 5 - 3 - 2 / ci- dessus .

5 - 3 - 4 / - Le camp déclarant a un double fit couleur.

Dans ce cas, il faut compter une minoration de - 1 levée sur la VD de base .

5 - 3 - 5 / - Le facteur de l'entame .

Le camp de la défense ne doit pas omettre de prendre en considération ce facteur souvent décisif, lorsqu'il procède à une estimation de la valeur défensive de son camp .

En effet, selon que l'entame vous échoit ou échoit à votre partenaire, on peut  juger qu'elle sera plus facile et favorable, ou bien plus difficile et plutôt défavorable aux intérêts de la défense, sans oublier les nombreux cas où cette question sera neutre ou indéterminable .

Si le sens de l'entame est neutre, ou si aucun élément de jugement fiable ne peut être émis à son sujet, aucun correctif particulier ne pourra être envisagé . S'il apparaît à priori objectivement défavorable, il sera prudent de compter un correctif négatif de - 0,50 levée ; s'il apparaît au contraire favorable, il sera bon d'appliquer un correctif positif de + 0,50 levée .

***

5 - 4 / - La double réversibilité remarquable de la loi générale du créneau .

5 - 4 - 1 / - Son application par le camp déclarant .

Son application essentiellement prévue à l'usage du camp de la défense, peut tout aussi bien être envisagée à l'usage du camp déclarant, pour vérifier la magnitude de la valeur défensive du camp adverse et confronter cette dernière à sa propre valeur offensive .

Paradoxalement, le camp offensif connaît en général le nombre de ses atouts propres de manière plus précise que le camp de la défense, et il en est de même en ce qui concerne sa puissance honneur et les irrégularités de son anticolore.

Dés lors, il peut évaluer une VD corrigée de ses adversaires à son atout, qui sera encore plus fiable, en appliquant à l'identique la formule VD = C x 0,50 et les divers correctifs dont nous venons d'établir la synthèse . Il en déduira sa valeur offensive VO qui sera évidemment égale à 13 - VD .

Ce test pourra parfois révéler un écart positif ou négatif entre les 2 estimations possibles, écart qui qui sera un guide précieux pour orienter dans le sens optimal sa décision finale .

5 - 4 - 2 / - La loi générale inverse du "créneau offensif ".

Nous avons déjà fait mention de cette loi inverse dans la Section 2 du présent Essai . Rappelons là . Si l'on désigne par C' le créneau offensif offert au camp déclarant, et par A le total des atouts détenus par le camp déclarant, on vérifie également une loi de constante k qui est : 

C' - A = k

La valeur de cette constante k étant #  de  8 , la formule du créneau offensif total de base est donc :

C' = A + 8

Dans les conditions d'une donne de base supposée équilibrée, régulière et homogène, on peut écrire que la valeur offensive de base VO   de l'un quelconque des deux camps obéit à la formule simple :

VO = ( A + 8 ) x 0,50

Mutatis mutandis, les magnitudes de correctifs à  appliquer à cette VO de base seront exactement les mêmes que celles indiquées pour la VD de base, mais de signe inverse , en ce sens que ce qui est positif pour la défense est négatif pour le déclarant, et vice versa .

Ces correctifs seront liés aux 3 mêmes critères : déséquilibre entre les forces d'honneur, irrégularités affectant le créneau offensif, et distribution hétérogène des honneurs.

Naturellement, c'est surtout le camp intervenant qui trouvera le plus intérêt à utiliser cette loi inverse pour avoir une meilleure connaissance de ses capacités offensives . Il est clair en effet, que le camp de l'ouverture a en général les moyens d'évaluer de façon beaucoup plus précise sa capacité offensive.

Nous aurons l'occasion de mettre en valeur les nouvelles ressources ainsi offertes par la loi générale inverse du créneau dans notre Section 6,  entièrement consacrée à des commentaires de donnes réellement jouées, où nous mettrons en application cartes en main les diverses possibilités d'évaluation défensive et offensives permises par nos deux lois du créneau.

Nous apporterons ainsi la preuve que ces 2 lois "marchent " fort bien, dans une proportion de cas bien plus élevée que ce qu'on serait tenté de le présumer.

Choix du mode : Lecture ou Impression


* Le choix du mode "Lecture" est recommandé pour une leccture plus agréable au format A4. Mais l'impression est alors incorrecte.
** Le choix du mode "Impression" est nécessaire pour une impression correcte. Il peut être utilisé aussi pour une lecture plein écran. Si vous voulez imprimer ce document, passez en mode Impression, puis utilisez la commande imprimer de votre navigateur.

Début document

Suite document